On peut vouloir une chose, zéro risque et zéro pollution, et créer des conditions pires que la situation initiale. Peut-on encore concevoir une transition sans opposer les énergies alternatives non émettrices de gaz à effet de serre et la préservation de la plus haute maîtrise des risques du nucléaire et du traitement de ses déchets ? 

Lire la suite...

C’est une mobilisation de grande ampleur qu’il nous faut. Car ce qui se joue c’est la casse des services publics. Nous appelons les salariés et usagers à une large mobilisation le 22 MARS 2018 pour défendre les services publics ! Contre projet de la CGT : « Ensemble pour le Fer » lien

Lire la suite...

Emplois supprimés, tarifs réglementés et péréquation tarifaire menacés, sécurité d’approvisionnement fragilisée, l’énergie est confisquée aux Etats et aux citoyens. Le rouleau compresseur libéral de la Commission européenne achève de laminer le service public de l’énergie.

Lire la suite...

Après avoir beaucoup écrit, informé, alerté à tous les niveaux l’ensemble des parties prenantes, les militants CGT, syndiqués, salariés ont aussi beaucoup agi, au niveau des IRP, dans les lieux décisions (Conseil d’Administration d’EDF, Conseil de Surveillance de RTE), sur le terrain par la mobilisation, la grève, les pétitions… Tout ceci a indéniablement pesé sur […]

Lire la suite...

La Commission européenne a dévoilé le 30 novembre dernier une réforme du marché de l’énergie qu’elle souhaite voir en place après 2020 : le paquet « Énergie propre pour tous les Européens ». La CGT propose d’autres orientations dont une agence européenne de l’énergie. L’ensemble des textes qui forment ce paquet « Énergie propre pour tous les Européens » doit […]

Lire la suite...

La nouvelle Directrice Générale d’Engie impulse, depuis début 2016, un changement de stratégie brutal pour une mise en œuvre rapide : « changer le Groupe en trois ans », c’est-à-dire pour fin 2018. Au bout d’un an de présentations, interpellations en comités d’entreprise et de groupe, la CGT d’Engie clarifie les ressorts de cette stratégie…

Lire la suite...

La financiarisation des entreprises et son corollaire, le coût du capital, impactent états, régions, entreprises, salarié.es. Elle pousse la concurrence à l’extrême pour aboutir à une pression financière sur le travailleur individuellement. En écrasant les salaires et en comprimant l’emploi, les grands groupes versent des dividendes exorbitants comparés à leurs résultats : l’investissement productif est fortement […]

Lire la suite...

La financiarisation de l’économie mondiale impacte les états, les régions et les entreprises. En imposant le principe de mise en concurrence, elle engendre une réelle pression sur les salarié.es. Des droits pour les salarié.es Alors que les multinationales imposent leurs stratégies libérales aux états, au mépris des enjeux industriels et sociaux, il nous faut construire […]

Lire la suite...
Top