HERCULE : un projet contre l’intérêt de la nation – Journée d’action du 26 nov.

 Même Henri Proglio, (ex. PDG d’EDF SA) fervent défenseur de l’industrie française bien qu’il soit un fidèle serviteur du capitalisme de ces 30 dernières années et qu’il ait appliqué la politique de différents gouvernements, appelle à se mobiliser contre Hercule  ! Cela confirme que nous avons atteint un point critique… Nous devons, plus que jamais, nous opposer au parlement bruxellois, dans l’intérêt des usagers français et des salariés des IEG. 

 En pleine pandémie, pointant du doigt la gestion hasardeuse de notre système de santé, l’état continue à se plier aux injonctions de Bruxelles. Il s’apprête à livrer le système énergétique français aux appétits des financiers du CAC 40. 

Les plus anciens, qui ont partagé leurs bureaux avec leurs collègues de Gaz de France, qui a fusionné il y a 14 ans avec Suez, mesurent aujourd’hui l’impact des décisions gouvernementales, au regard de l’actualité d’Engie. Des dizaines de milliers d’emplois sont en danger ! 

Il ne faut pas se voiler la face, Hercule est en droite ligne avec ces décisions, qui livrent des pans entiers de nos industries aux appétits féroces des marchés financiers. Ni se faire d’illusion  : les décisions d’aujourd’hui auront des effets dévastateurs sur les conditions de travail de demain pour les salariés des IEG, et ce, contrairement à tout ce qui nous est dit. 

Répondre au besoin énergétique du pays et lutter contre le réchauffement climatique 

Le Programme Progressiste de l’Energie (PPE) de la CGT est plus que jamais d’actualité avec son objectif d’EPIC électricité et gaz 100 % public. 

Nous sommes à un moment décisif. Nous devons contrer une politique énergétique totalement déconnectée des intérêts des Français et de la planète. Il est impératif de maintenir un secteur de l’énergie intégré qui seul permettra de servir le bien-être de tous et l’indépendance énergétique du pays. 

Le jeudi 26 Novembre 

Je me mobilise pour agir sur les choix stratégiques de mon entreprise et exiger une politique énergétique dans l’intérêt général. 

Participons massivement à la journée de mobilisation intersyndicale par la grève 

Top