Molière occupe une place emblématique dans notre cultureà tel point que la langue française est couramment désignée par la périphrase « langue de Molière ». Les employeurs de la branche des IEG semblent avoir décidé de profiter de la négociation sur la rémunération/ classification pour lui rendre un vibrant hommage…   Tout débute par « un malade imaginaire » […]

Lire la suite...

Vous trouverez ci-après les premières réponses aux questions posées par les salarié.es sur les négociations en cours. 1 – Combien de NR peuvent être attribués ? Par qui ? Pour qui ? En préambule, les employeurs veulent pouvoir distribuer des avancements dont le minimum serait beaucoup plus bas qu’aujourd’hui où 1 NR représente en moyenne 2,34 %. Leur objectif est double, […]

Lire la suite...

SYSTÈME DE CLASSIFICATION-RÉMUNÉRATION : QUELLE PLACE POUR LA RÉMUNÉRATION VARIABLE ? Les précédentes fiches de l’Ufict ont montré l’importance d’un système de classification-rémunération transparent et dynamique, permettant de rémunérer la qualification de chaque salarié.e à sa juste valeur et d’assurer une progression de carrière. Jusqu’ici il n’était question que de la rémunération fixe, dite aussi « principale ». Mais depuis une vingtaine […]

Lire la suite...

RECONSTRUIRE NOTRE SYSTEME DE CLASSIFICATION  POUR UNE RECONNAISSANCE DE LA QUALIFICATION, CONTRE L’ARBITRAIRE PATRONAL. Nous avons vu dans les précédentes fiches de l’Ufict-CGT les mécanismes pour combattre l’individualisation (fiche 1), l’importance de la formation et de la reconnaissance des diplômes (fiche 2), le rôle de la grille de rémunération pour acter le déroulement de carrière […]

Lire la suite...

DEFENDRE ET RECONSTRUIRE NOTRE GRILLE DE REMUNERATION  Deux objectifs : assurer la transparence et faciliter l’ascenseur social.  A l’heure où les employeurs jouent la carte de l’opacité, de la remise en cause des repères de branche et de l’individualisation, l’UFICT-CGT porte des propositions très précises sur la modification et le rôle de la grille de rémunération. Une […]

Lire la suite...

POURQUOI TOUT TITRE OU DIPLÔME DOIT-IL ÊTRE RECONNU ?  L’arrivée dans la vie active d’un∙e étudiant∙e devenu∙e salarié·e doit lui permettre de valoriser son titre ou diplôme quel qu’il soit au moment de son embauche.  Pour tout diplôme, des critères spécifiques doivent préciser un niveau de salaire dans un accord de branche, d’entreprise ou au statut des […]

Lire la suite...

Retour sur le webinaire du 28 janvier : Avenir d’Engie et d’EDF ? Quels impacts sur l’emploi statutaire ? Quelles conséquences sur la mobilité dans les entreprises ? Quel avenir du salaire national de base et de la grille de salaire ? Nos acquis sociaux sont-ils en danger ? … Autant de questions auxquelles Claude Martin en charge des négociations des garanties […]

Lire la suite...

 CONTRE L’INDIVIDUALISATION, CONSTRUIRE UNE RECONNAISSANCE COLLECTIVE ET OBJECTIVE DES COMPÉTENCES  Après plusieurs mois d’échanges préparatoires, la négociation sur le système de classification-rémunération commence cet été. Les employeurs considèrent le système actuel trop lourd et « bloqué ». Selon eux, il faudrait plus de souplesse pour mieux rémunérer les agent.e.s qui progressent et réussissent. Pour l’UFICT CGT, ces négociations doivent […]

Lire la suite...

Le guide pour l’évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine, est le produit d’une réflexion menée dans le cadre des missions du Défenseur des droits, co-animé par Séverine Lemière et Rachel Silvera. Ce guide propose de nouveaux outils d’analyse pour mieux prendre en compte la valeur des emploi, notamment à prédominance féminine, souvent sous-valorisés. Il […]

Lire la suite...

Le guide Gagner l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est un formidable outil militant et pourrait devenir un outil de conquête au sein des entreprises dépourvues d’accord dans ce domaine soit 60 % d’entre elles en France.

Lire la suite...

  Gel du Salaire National de Base, baisse des taux d’avancements et fiscalisation des frais de déplacement, les salarié.es encore lésé.es ! Alors que l’inflation repart à la hausse (0,6 % en 2016), les employeurs de la Branche des IEG imposent des mesures d’austérité salariale. Gel du SNB : une première depuis 1946 Notre salaire est calculé suivant […]

Lire la suite...

La mobilisation importante des salarié.es de nos entreprises… nous laissait espérer une écoute plus attentive des employeurs sur nos revendications salariales. Mais, l’insatisfaction persiste.

Lire la suite...