Le projet de démantèlement du groupe quel que soit son nom suppose l’ouverture du capital d’EDF vert qui regrouperait notamment Energies Renouvelables, EDF Commerce et Enedis. Le schéma d’éclatement du groupe EDF, concocté par les banques d’affaires, s’inspire de ce qui s’est fait outre-Rhin pour des groupes comme E.ON ou RWE. Il s’agirait de cantonner d’une part […]

Lire la suite...

En passe, peut-être, de trouver un accord avec la Commission européenne, le gouvernement semble vouloir accélérer le calendrier institutionnel et législatif pour boucler son projet Hercule.  Malgré la mobilisation importante des salariés, et l’opposition de bon nombre d’élus, parlementaires et associations, nos gouvernants choisiraient encore une fois de céder à la pression des banques d’affaires […]

Lire la suite...

Les forts taux de grévistes du 10 décembre dernier, y compris dans l’encadrement, traduisent l’inquiétude et l’opposition à la désintégration des entreprises historiques du secteur énergétique , EDF et ENGIE. Inquiétude partagée par les cadres, qui se sont mobilisés par la grève lors des deux dernières journées d’action.  Dans ce contexte de crise les employeurs […]

Lire la suite...

Avec les citoyens défendons le modèle d’entreprise intégrée d’EDF Cher.e collègue, Le 26 novembre dernier, à l’appel de l’intersyndicale, les salarié.e.s du groupe EDF – mais aussi ceux d’autres entreprises de la Branche des IEG, comme à Engie, au GRT Gaz… – se sont fortement mobilisés. Plus d’un salarié sur trois a exprimé son désaccord […]

Lire la suite...

Delphine Leblanc, Élue au Comité Social & Économique d’ENGIE Corporate, Jean- Paul Rignac et Philippe Lepage, tous deux administrateurs salariés d’EDF et d’Engie nous ont apporté des éléments de compréhension sur les objectifs et la mise en oeuvre des stratégies de démantèlement et sur leurs conséquences tant sur le plan de l’avenir industriel que sur […]

Lire la suite...

Emplois supprimés, tarifs réglementés et péréquation tarifaire menacés, sécurité d’approvisionnement fragilisée, l’énergie est confisquée aux Etats et aux citoyens. Le rouleau compresseur libéral de la Commission européenne achève de laminer le service public de l’énergie.

Lire la suite...

Après avoir beaucoup écrit, informé, alerté à tous les niveaux l’ensemble des parties prenantes, les militants CGT, syndiqués, salariés ont aussi beaucoup agi, au niveau des IRP, dans les lieux décisions (Conseil d’Administration d’EDF, Conseil de Surveillance de RTE), sur le terrain par la mobilisation, la grève, les pétitions… Tout ceci a indéniablement pesé sur […]

Lire la suite...

La Commission européenne a dévoilé le 30 novembre dernier une réforme du marché de l’énergie qu’elle souhaite voir en place après 2020 : le paquet « Énergie propre pour tous les Européens ». La CGT propose d’autres orientations dont une agence européenne de l’énergie. L’ensemble des textes qui forment ce paquet « Énergie propre pour tous les Européens » doit […]

Lire la suite...

La nouvelle Directrice Générale d’Engie impulse, depuis début 2016, un changement de stratégie brutal pour une mise en œuvre rapide : « changer le Groupe en trois ans », c’est-à-dire pour fin 2018. Au bout d’un an de présentations, interpellations en comités d’entreprise et de groupe, la CGT d’Engie clarifie les ressorts de cette stratégie…

Lire la suite...

La financiarisation des entreprises et son corollaire, le coût du capital, impactent états, régions, entreprises, salarié.es. Elle pousse la concurrence à l’extrême pour aboutir à une pression financière sur le travailleur individuellement. En écrasant les salaires et en comprimant l’emploi, les grands groupes versent des dividendes exorbitants comparés à leurs résultats : l’investissement productif est fortement […]

Lire la suite...

La financiarisation de l’économie mondiale impacte les états, les régions et les entreprises. En imposant le principe de mise en concurrence, elle engendre une réelle pression sur les salarié.es. Des droits pour les salarié.es Alors que les multinationales imposent leurs stratégies libérales aux états, au mépris des enjeux industriels et sociaux, il nous faut construire […]

Lire la suite...

Suite à l’information diffusée par la presse et aux précisions apportées par la direction du CEA, ce jour, au Comité National, nous, élus représentants du personnel, représentants les 6 organisations syndicales du CEA (CFTC, CFDT, FO, CFE CGC, UNSA SPAEN, la CGT), tenons à nous exprimer solennellement par une motion. Suite à l’information diffusée par […]

Lire la suite...

C’est par un message du PDG du BRGM (bureau de recherche géologique et minière), en décembre 2015, que les salariés.es du BRGM ont appris la nouvelle : « L’ouverture du capital de Géothermie Bouillante est finalisée ». Le syndicat Ufict-CGT du BRGM basé à Orléans (45) s’oppose à la vente de Géothermie Bouillante, en Guadeloupe, filiale du groupe. […]

Lire la suite...

EDF focalise l’attention des médias qui se posent la question de son avenir. La démission de son Directeur financier – opposé au démarrage du projet anglais de deux EPR – suscite également des interrogations au sujet de la stratégie de l’entreprise et de l’adéquation entre ses ambitions industrielles et ses capacités financières. L’occasion de relancer […]

Lire la suite...

Malgré un contexte défavorable, EDF maintient des dividendes élevés pour ses actionnaires, dont le premier d’entre eux est l’Etat à 85 %. Les salariés en font (encore) les frais et leurs horaires de travail explosent face aux nombreux enjeux à venir. Est-ce inéluctable ou bien existe-t-il d’autres solutions ?

Lire la suite...

Les résultats 2014 du groupe Areva, rendus publics début mars, sont alarmants avec des pertes sur l’exercice de 4,8 milliards d’euros (pour un chiffre d’affaires de 8,3 milliards d’euros). Cette annonce-choc a permis à la Direction de justifier ses ambitions de « compétitivité ». De son côté, le gouvernement a pris en main le dossier de réorganisation […]

Lire la suite...