Nous vous devons plus que la lumière M. Lévy, mais vous nous devez plus que nos salaires : LE RESPECT ET LA DIGNITÉ

Lors de son intervention à la Commission des Affaires Économiques de l’Assemblée Nationale, Jean-Bernard Lévy prononce des paroles édifiantes concernant la Direction Commerce.

Managers, cadres, experts, vous êtes avec tous les salariés de Commerce la richesse et la vitrine d’EDF

Dans un contexte concurrentiel particulièrement difficile, avec l’arrivée d’acteurs toujours plus nombreux dans le secteur de la commercialisation de l’énergie, managers et cadres de la Direction Commerce avez toujours su mobiliser vos équipes et votre savoir-faire pour garder et conquérir les clients. La concurrence n’a rien apporté aux clients. En revanche, elle a fortement complexifié votre métier tandis qu’elle permet aux fournisseurs de s’installer et de s’assurer une marge substantielle. Managers, cadres, experts de la Direction Commerce, vous savez vous montrer « agiles », et dynamiser les collectifs de travail pour atteindre les objectifs que la direction vous fixe. Vous ne comptez pas votre temps, vous ne mesurez pas votre investissement car vous croyez en votre rôle, parce que vous aimez votre travail. Managers, cadres, experts, vous êtes avec tous les salariés de Commerce la richesse et la vitrine d’EDF. Aucun dirigeant ne peut minimiser vos compétences et exprimer un tel mépris envers votre travail quotidien. Montrez votre fierté et faites savoir à notre PDG que notre travail ne se résume pas à un changement de coordonnées bancaires et de contrôles d’identités. Pour se faire, la CGT et son UFICT vous invitent à vous exprimer librement par mail sur notre boîte générique BC-CGT@EDF.FR. Nous vous garantissons le plus strict anonymat. Nous nous engageons à transmettre la totalité de vos expressions à notre président, ce premier de cordée, à qui l’état a renouvelé sa confiance avec une feuille de route financière qui ne présage rien de bon pour l’avenir de Commerce.

Nous nous engageons à transmettre la totalité de vos expressions à notre président, ce premier de cordée, à qui l’état a renouvelé sa confiance avec une feuille de route financière qui ne présage rien de bon pour l’avenir de Commerce.

Top