Options n°638 juin 2018

L’été sera social

La politique macronnienne est caractérisée par la volonté de casser le modèle social français, avec un autoritarisme digne du temps des empires, comme légiférer par ordonnances et imposer des reculs sans précédent, en particulier pour les plus précaires (allocations logement, loi Elan sur le logement, aides sociales…).
Voilà bientôt trois mois que les cheminots sont en grève contre la réforme du rail. Les catégories ICT à la SNCF ne s’y trompent pas et ont participé au vote et légitimé la grève.
Le vieux refrain libéral qui voudrait opposer les catégories entre elles, est à l’œuvre depuis des décennies : le public contre le privé, les actifs contre les retraités, les ouvriers contre la maîtrise et l’encadrement… Les cheminots, par leur Vot’action ne se sont pas laissés enfermer dans ce schéma, tout comme à Air France et au sein de la Branche des IEG, où les ICT prennent aussi leur place dans les batailles syndicales. C’est le cas à l’ex CIT (Ingeum), où les salariés ont bâti collectivement un projet alternatif au déménagement de leur lieu de travail.
La Programmation Pluriannuelle de l’Energie prévoit de grands changements liés aux énergies renouvelables : comment concilier les obligations de service public et des garanties collectives de haut niveau dans un secteur fortement financiarisé ? Rien ne sera possible sans une CGT forte parmi les populations ICT.
Nous le voyons bien, lorsque les ICT prennent leur destin en main, cela conduit à des avancées notables pour toutes les catégories. C’est la raison pour laquelle les syndicats Ufict doivent être renforcés au sein de notre fédération.

Passez un bon été et RDV aux Journées d’été Ufict le 28 août à Courcelle.

Laurence PELTA
Membre du Bureau Exécutif de l’Ufict – CGT mines énergie

 

https://www.calameo.com/read/0050950544178f158744c

 

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top