Dès 2014, la CGT a porté le principe d’un droit à la déconnexion, cette idée novatrice et souvent critiquée s’est largement démocratisée. A tel point qu’aujourd’hui ce droit est plébiscité par une majorité de salarié·e·s. Pourtant, son application tarde à se concrétiser réellement dans les entreprises. Le contexte actuel, remet sur le devant de la […]

Lire la suite...